Un sourire en bas du ventre: La césarienne en urgence : briser le silence PDF

Impossible de s’abonner, réessayez plus tard Invalid Email Twins est née d’une mort cérébrale qui a été maintenue en vie pendant quatre mois dans un cas tragique qui a fait l’histoire de la médecine.


… « Trahison du corps », « mère différente », « mère incapable de donner la vie naturellement », « manque du passage », « incompréhension de l’entourage »… Pendant 9 mois, la femme se prépare à devenir mère et à donner la Vie. Entre sa perception de l’accouchement naturel et la réalité trop brutale d’une césarienne en urgence, la naissance de son enfant peut s’avérer traumatisante. Un décalage inattendu, une rupture, un corps qui manque à ses fonctions. Comment accepter une situation à laquelle je n’étais (biologiquement, psychologiquement) pas préparée ? Le choc de l’accouchement par césarienne : une épreuve dont il faut parfois des mois voire des années pour se remettre. Pourquoi éprouvé-je des difficultés à l’accepter l’état des choses, c’est-à-dire la naissance de mon premier enfant par intervention chirurgicale ? Comment parvenir à créer le lien avec lui ? Quel rôle l’entourage et le corps médical auraient-ils dû tenir à mes côtés ? Dans cet ouvrage, je vous livre mon expérience de mère césarisée. Plus qu’une autobiographie, cette lecture est ponctuée de témoignages d’autres mamans, et de spécialistes autour de la question de la césarienne. Au fil des pages, je relate « l’enquête » que j’ai menée pendant plusieurs mois pour trouver des réponses aux questions incessantes que je me posais. Cette quête essentielle et libératrice m’a aidé à sortir de mon traumatisme, et à entrer sur le chemin de l’acceptation. Jusqu’à faire le deuil d’un accouchement naturel.

Vous ne pouvez pas l’éviter … Dans la plupart des cas, ce n’est rien, rien de grave. C’est un point d’inflexion d’où le nouveau commence. Et trois, je suis tombé sur un article sur FB au sujet d’une femme qui essayait d’obtenir un AVAC à son hôpital et ils ont utilisé des recherches pour dire que de nombreuses césariennes répétées étaient vraiment dangereuses pour la mère.-}