Staline PDF

Il était aussi adoré. Au cours de sa vie, il a été glorifié dans les journaux et les films, les villes et les rues ont été nommés d’après lui, et des statues de lui ont été érigées autour de l’URSS.


La vie privée de Staline est longtemps restée mystérieuse. Grâce à l’ouverture de ses archives personnelles, Simon Sebag Montefiore offre enfin un portrait inédit, saisissant et intime de l’homme et de sa cour. Dans ce premier volume, il retrace l’ascension du  » chef suprême « ,depuis sa consécration en 1929 jusqu’à l’invasion allemande en juin 1941, en passant par les grandes purges et l’assassinat de Trotski. D’Ejov, le nain bisexuel, à Beria, le génie dépravé, Montefiore fait défiler sous nos yeux cette étrange caste de meurtriers fanatiques ou aventuriers,qui, de leurs datchas ou du Kremlin, jouent avec leurs vies et celles des autres, manipulés par un tyran à la fois cruel et fascinant.
Best-seller mondial, cet ouvrage magistral a reçu en 2004 le prix du livre d’histoire de l’année décerné par le British Book Awards.

Simon Sebag Montefiore est spécialiste de l’histoire de la Russie. Il est l’auteur, entre autres, du Jeune Staline.

 » Ce que nous avons là, c’est une histoire sociale de l’enfer. « 
John Leonard, Harper’s

Presse:

« Cette biographie du maître du Kremlin, en deux tomes, se lit avec passion, mariant habilement les faits historiques et les Mémoires des contemporains, portée par une écriture dont la puissance romanesque fait de ce large pan de l’histoire contemporaine un récit dense et vivant. Primé par le British Book Award, cette somme est la fresque fascinante et terrifiante d’une période sur laquelle la Russie d’aujourd’hui peine à revenir. »
Télérama, 27 Novembre – 03 Décembre 10

 » Il y a huit ans, Simon Sebag Montefiore, un historien britannique, spécialiste de la Russie, avait publié à Londres une remarquable biographie de Staline. Traduite en 25 langues, parue en français en 2055, cette somme – ouvrage de référence, mais d’une lecture aisée – est désormais disponible au format poche. »
Jean Sévillia, Le Figaro Magazine, 05 Février 11

 » Certainement le livre le mieux écrit et le plus documenté sur Staline et son entourage entre 1929 et 1953. « 
Le Point – Historia, Hors-série été 11

La plupart des autocraties – des Romains, aux Français pendant la révolution de 1789, aux nazis et après – ont qualifié d’ennemis de l’État ceux qui étaient en désaccord avec leur idéologie souvent brutale. La première commune – la commune «Spoutnik» qui a lancé le Grand Bond en avant – est maintenant une retraite pour les citadins qui veulent connaître les joies de la vie rurale. En continuant à naviguer sur le site, vous acceptez notre utilisation de cookies.-}