Paul Rohmer : Une vie au service de l’enfance 1876-1977 PDF

Anniversaire de la fin de la grève des United Mine Workers, également appelée le.


 » Enfant prématuré, puis nourrisson chétif, mais garçon vigoureux, jeune homme débordant de volonté et d’énergie, pédiatre infatigable et chercheur insatiable, vieillard doté d’une santé exceptionnelle, attaché jusqu’au dernier souffle à la cause de l’enfance… Cette passion d’avant-garde qu’eut Paul Rohmer pour le nourrisson, le nouveau-né et le prématuré, cette-volonté inflexible d’aller chercher jusqu’au fond des villages, dans les fermes
voire dans l’étable les enfants en danger pour leur apporter, avec l’aide de leur mère, les soins élémentaires nécessaires à la vie, cette  » méthode Rohmer « , parfois raillée à Paris, mais qui jettera les fondements de ce qui deviendra dans toute la France après 1945 la Protection Maternelle et Infantile, tout cela, peut-être, prit racine dans le sol alsacien un 1er novembre 1876.  » Les aléas de l’histoire font que l’action de ce contemporain de Robert Debré fut longtemps méconnue. Cette biographie rend justice à l’un des plus éminents pédiatres du vingtième siècle, pionnier de la lutte contre les grandes maladies infectieuses, la tuberculose et la mortalité infantile, médecin d’enfants des quatre coins d’Europe, parmi lesquels ceux de Konrad Adenauer, du comte de Paris et de Pierre Pflimlin, professeur de renommée internationale accueillant des étudiants du monde entier devenus dans leur pays des maîtres de la pédiatrie. Elle présente aussi l’itinéraire d’un homme hors du commun à travers un siècle bouleversé.

Une aquarelle de Goethe représentant un poteau de liberté à la frontière de l’éphémère république de Mayence, créée sous l’influence de la Révolution française et détruite dans le siège de Mayence auquel Goethe a participé. Les cités-états du nord de l’Italie étaient entrées en contact avec les coutumes de l’Est. L’entreprise coopérative américano-israélienne. 2008 .. Récupéré.-}