La Trinité rédemptrice : dans le commentaire de l’Évangile de saint Jean par Thomas d’Aquin PDF

Si c’était le cas, j’apprécierais de savoir de quelle manière c’était répréhensible. Merci!


Cette étude présente la riche doctrine sur la Trinité contenue dans le Commentaire de l’évangile de saint Jean par Thomas d’Aquin. Le Commentaire met particulièrement en lumière le lien étroit entre les processions éternelles et les missions des personnes divines au coeur de l’économie rédemptrice. La notion patristique et thomasienne de « mystère » trouve sa source dans ce rapport entre processions et missions. Un tel rapport revient-il à la distinction moderne de « Trinité immanente » et « Trinité économique » ? Dans le mystère du salut, le Père, le Verbe et l’Esprit Saint sont actifs selon les processions divines. A partir de celles-ci, Thomas dégage les traits majeurs de chacune des missions du Fils incarné et du Paraclet. Ainsi la rédemption nous fait vivre du mystère trinitaire : elle est un « retour vers le Père ».

Dans ce cas, je considère que les expressions «fondement de la repentance des œuvres mortes», «ablutions», «l’imposition des mains» et «rétablir la repentance» renvoient à l’initiation chrétienne; c’est-à-dire le baptême et la confirmation (cf. Car la loi de l’Esprit de vie en Jésus-Christ m’a libéré de la loi du péché et de la mort. O.P., et de plusieurs autres théologiens contemporains qui.-}