François d’Assise : Le retour à l’Evangile PDF

Il est impossible de comprendre Jean indépendamment de Christ Jésus.


Le retour à l’Évangile, tel que l’a vécu François d’Assise, demeure, pour l’Église, une expérience exemplaire de renouveau et de rajeunissement. Le secret de cette réussite est à rechercher sans doute dans la sainteté de cet homme, toujours prêt à écouter la Parole de Dieu et à la mettre en pratique. Mais il réside aussi dans le fait que ce fils de marchand et des communes du Moyen Âge portait, dans sa riche nature, toutes les aspirations de son temps. En lui s’est réalisée une merveilleuse rencontre de l’Évangile et de l’histoire des hommes. L’expérience évangélique de François coïncide, en effet, avec un changement de société. Les communes, en s’affranchissant du pouvoir féodal, aspiraient à former une association de citoyens libres et égaux. Bien vite cependant, cet idéal se heurtait à la passion de l’argent, très forte en ce milieu de marchands et qui réintroduisait dans le nouvel ordre social les inégalités et les violences. C’est alors que François découvrit dans l’Évangile le chemin d’une authentique communauté humaine. Ainsi, il créa une fraternité immense où les sèves montantes de son époque purent s’épanouir en une véritable croissance humaine. L’ouvrage du père Eloi Leclerc met en lumière cet aspect dynamique de la démarche évangélique de François en montrant les racines économiques et sociales d’une expérience spirituelle. Cet ouvrage — illustré de douze planches couleurs — rend le Pauvre d’Assise encore plus proche et plus actuel ; il nous conduit à réfléchir sur ce que pourrait être aujourd’hui un retour à l’Évangile.

Le livre est paru en France en 2009 et a été publié en anglais, dans une traduction par Michael F. Cusato. L’autre volume, «Francis d’Assise: Une nouvelle biographie» (Cornell), est par Augustine Thompson, un prêtre dominicain et professeur d’histoire à l’École dominicaine de philosophie et de théologie à la Graduate Theological Union à Berkeley. Ce qui ne devrait pas manquer derrière toutes ces anecdotes miraculeuses, c’est son amour sincère et son empathie pour toute la création. François d’Assise Meilleur conseil de tous les temps sur l’évangélisation.-}